PixEasy

Retoucher ses photos en vitesse

PixEasy est un logiciel de retouche photo idéal pour corriger certains aspects d'une image sans se prendre la tête. Lire la description complète

Les plus

  • Facile à utiliser
  • 5 effets distincts
  • Retouche rapide et en temps réel

Les moins

  • Le zoom ne fonctionne pas
  • Pub envahissante sauf en plein écran
  • Photo une par une

Moyen
6

PixEasy est un logiciel de retouche photo idéal pour corriger certains aspects d'une image sans se prendre la tête.

PixEasy est très simple à manipuler, ce qui en fait un outil idéal pour des utilisateurs débutants. L'interface se compose d'un champ pour charger son image et travailler dessus et d'une colonne déroulante avec tous les changements à appliquer.

PixEasy permet d'appliquer plusieurs effets à une photo. Vous pouvez la passer en noir et blanc, en sépia ou en négatif, ôter les yeux rouges au sujet central, jouer sur les couleurs et la balance des blancs, faire pivoter l'image ou la renverser par effet de miroir, et la recadrer.

La plupart des effets de PixEasy s'appliquent en un clic, le résultat étant visible en temps réel dans la partie de gauche.

PixEasy reste un outil destiné aux utilisateurs peu exigeants car certains effets ne comprennent aucun réglage, aucune nuance, alors qu'ils le mériteraient sans doute. Ils s'appliquent... ou pas. De plus, les réglages basiques concernant la luminosité ou le contraste sont absents. Notons également la présence d'une publicité qui obstrue la lecture de l'interface quand on n'est pas en plein écran.

PixEasy est un logiciel de retouche photo qui mérite d'être exploré par les utilisateurs moyens voire inexpérimentés. Il ne peut s'agir ici que d'un premier pas vers des softs plus poussés ou une application pour utilisateurs pressés.

Formats supportés par PixEasy

TIF, JPG, GIF, PNG, BMP

Avis utilisateurs sur PixEasy

  • FRNçOIS

    par FRNçOIS

    "Il me manque l' application ci dessus."

    comment redimenssionner les photos avec PixEasy. autrement c'est pas mal. François. Plus.

    posté le 28 décembre 2012